© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

samedi 9 mai 2009

Pierre PEUCHMAURD, plus vivant que jamais





© René Magritte, Les heureux présages 




Pierre PEUCHMAURD : Antoine Peuchmaurd nous offre une photo bouleversante du poète. Sans adieu, éolienne sa lumière. Bronze fin, ce qui s'allume. Sa floraison haute. La douceur d'être, étrennée dans nos yeux.

Accès à la photo → ICI




~ BORDEAUX – FRANCE ~


Des comédiens lisent des poèmes et textes de Pierre Peuchmaurd
(et d'Anne-Marie Beeckman, Véronique Gentil, Joël Cornuault, Christophe Massé)


• Où : Librairie La Machine à lire, 8 place du Parlement, 33000 BORDEAUX


• Quand : SAMEDI 16 MAI, à partir de 17H


• Evénement : anniversaire(s) de la librairie LA MACHINE A LIRE (30 ans) et des Éditions PIERRE MAINARD (10 ans)


• Article de Christophe Massé : Pierre Mainard a dix ans La Machine à lire 30 et nous Cinq cent mille.
« . . . Il y a des tas de façons pour un éditeur, indépendant, libre et sauvage, de fêter dix années de combat . . . Il a convié cinq de ses auteurs . . . Une sorte d'avant-garde qui montera le camp pendant que les comédiens viendront lire leurs textes ( Pierre Peuchmaurd discrètement s'est échappé, nous tenterons d'être dignes en pensant tout ce mois et encore au-delà à cet auteur merveilleux) . . . »
Christophe Massé, extraits - Article intégral →  ICI 







~ BREST – FRANCE / LIVOURNE – ITALIE ~


Lecture par des lycéens du recueil 'Au chien sédentaire : 111 haïkus' de Pierre PEUCHMAURD -Éditeur Pierre Mainard -


• Où : Lycée de l'Iroise (Brest) et lycée Cecioni (Livourne – Italie)


• Quand : année scolaire 2008 / 2009


• Evénement : Découverte de la poésie contemporaine. 10 recueils publiés ces dernières années ont été selectionnés, dont 'Au chien sédentaire' de P. Peuchmaurd. Ces ouvrages sont lus par les lycéens de l'Iroise et ceux de Livourne.


• Extraits des commentaires des lycéens : (Pour l'accès à tous → lien ici )

Par Solenne : Fulguration -

" Si je devais ne retenir qu'un seul haïku dans ce recueil, ce serait " :

Le matin
l'auteur de haïku
ouvre d'abord les yeux.

Par Sandrine : Observations -

Ton ombre

sur le serpent
ni le mal, ni le bien

" Et si on observait un joli parallélisme dans : ni le mal, ni le bien ? "

Par Emmanuel : Association -

Roses et raisins confits
Cadavre gelé du chien -
Le monde est un sucre noir

" J'ai mis ces deux poèmes en relation car j'ai trouvé qu'ils étaient liés par leur définition de la terre (et du monde). « Le monde est un sucre noir » et « La terre est bleue comme une orange ».
Pierre Peuchmaurd et Paul Eluard jouent tous deux sur les couleurs, ce jeu est le leur, grâce à lui ils réussissent même à changer notre vision du monde. "

Par tous les lycéens : « . . . Pierre Peuchmaurd, compagnon de notre voyage en poésie, tout au long de cette année d'i-voix avec son recueil Au chien sédentaire. . . », choix d'un haïku pour lui rendre hommage :

Pas un souffle
sur la carte des vents -
Comment vas-tu partir ?


Hommage des lycéens à Pierre Peuchmaurd ICI








~ MONTREAL – Québec – CANADA ~


Francis Ducharme lit le poème 'EST-CE QUE ?' de Pierre PEUCHMAURD - Source : Parfaits Dommages et autres achèvements - L'OIE DE CRAVAN – 2007


• Où : Théâtre de Quat'sous 100, ave. Des Pins E. Montréal → ICI


• Quand : 27.04.2009 au 24.05.2009


• Evénement : Spectacle 'Dans les charbons' de Loui Mauffette avec Francis Ducharme -comédien-, et Clara Furey -danseuse et musicienne-. Une collision entre toutes les formes d'écriture. Mauffette aime bien l'analogie de la parfumerie « Quand tu entres dans une parfumerie, il y a une surcharge d'odeurs, il y a des parfums qui te vont mieux que d'autres, mais le mélange fait son effet, et le lieu est habité d'une seule et même atmosphère quand même ». F. Ducharme, lui, emprunte les mots de la Poète Geneviève Desrosiers « On ne peut pas tout avoir, mais on peut tout donner ». C'est ça 'Dans les charbons ', une véritable offrande.


• Et, extraits de l'entretien radiophonique de Loui Mauffette et Francis Ducharme avec Christiane Charette (27/04/2009 Radio Canada) :

« Francis Ducharme lit un grand texte de Pierre Peuchmaurd. C'est vraiment une merveille . . . C'est une poésie abstraite, en même temps il y a quelque chose dans l'énergie; une lumière dans cette poésie-là. Et on en sait plus sur notre propre histoire avec ce poème-là. Son livre c'est ' Parfaits dommages ' je vous invite à aller vous le procurer parce que ça vaut la peine de découvrir cette poésie. »
Loui Mauffette

« C'est une poésie assez spéciale mais je dirais que c'est assez facile à se mettre en bouche. C'est très, très beau. »
Francis Ducharme

Un extrait du poème Est-ce que ? de Pierre Peuchmaurd → ici


◘ ◘


~ ET AUSSI ~


◘ 'Pierre Peuchmaurd, témoin élégant' Laurent ALBARRACIN - L'Oie de Cravan, 2007 -
Pour tous, pour toujours, un véritable guide incontournable de l'oeuvre dense de P. Peuchmaurd


• Accès à la présentation et référence du livre → ICI

• Accès à la lecture par I. Dalbe du livre 'P.Peuchmaurd, témoin élégant' → ICI

E X T R A I T de lecture par I. Dalbe : « . . . Deux grands Poètes cheminent de front. . . Laurent Albarracin signe là une feuille de route poétique de haute qualité, et d'importance, dans l'approche de l'Oeuvre de Pierre Peuchmaurd. Il nous offre un texte autant précis que prenant, tout à la fois rigoureusement enlié et joliment dévidé, et que l'on aborde comme un raffiné compagnon de plume des superbes poèmes de P. Peuchmaurd. Qui a lu la Poésie de Pierre Peuchmaurd, qui la lira, ne peut que dire : c'est bien elle; c'est bien ça. Enfin, emportons, avec force assentiment et ravissement, ce haut portrait si beau et délicat, et d'une justesse remarquable : « Pierre Peuchmaurd est un maître du scrupule : il ne touche jamais qu'avec les yeux et voit le monde intact ».
Pour notre plaisir, dans une intensité chaque fois renouvelée, regardons / entendons encore la Voix étincelante de Pierre Peuchmaurd, soulever la crue de l'été : « Juillet au ventre d'or, aux brasiers d'huîtres et de pavots . . . Juillet de foudre dans la main, de petite pierre calcinée vive. Juillet du rouge des litanies » (- Trente-six strophes de l'année, Editions Wigwam, 1995 -). Et Laurent Albarracin, de toucher les ' touches étoiles ' ( * ) de cette grande Voix avec une aura de finesse: « . . . Les mots sont entourés d'un halo particulier, d'une humeur indéfinissable et précise, comme s'ils étaient véritablement environnés de la saison qu'ils nomment . . . comme s'ils étaient teintés de la couleur des jours vécus, lestés du poids de l'impondérable du temps qui passe ».

( * ) «La touche étoile » titre d'une section du recueil ' Scintillants squelettes de rosée ' Editions Simili Sky, 2007



◘ ◘

◘ Pierre Peuchmaurd dans 'l'Année poétique 2009', Éditions Seghers.
Une anthologie du meilleur de la production poétique de langue française parue en 2009 → ici


« . . . Pierre Peuchmaurd, etc . . . figure(nt) parmi les cent-vingt-cinq poètes que rassemble l'Année poétique 2009, vaste panorama de la production poétique de langue française parue au cours de l'année écoulée. Les textes qui composent cette anthologie proviennent de tous les horizons de l'espace francophone : de France bien sûr, mais aussi de Belgique - avec un dossier important -, de Suisse, du Québec, d'Afrique, du Moyen-Orient, de l'océan Indien et des Antilles. . . ».
Note de l'éditeur, extrait


I. Dalbe


Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd (photos et bibliographie) → ici


6 commentaires:

  1. Félicitations, je vois que vous êtes très bien informée, et que vous avez à cœur de rendre hommage à mon père. Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,je vous découvre en cherchant des sites de poésie.
    Et quel plaisir de ne voir ici que de très belles choses. Je ne connaissais pas le dernier poète auquel vous rendez un bel hommage en effet. Cela donne réellement l'envie de le lire car ce n'est pas tous les jours que l'on trouve de tels écrits.
    Vous avez sincèrement un don de créativité poétique.
    Mais où êtes-vous publiée ??
    Je ne trouve pas non plus un mail où vous écrire ...
    Je vous met dans mes liens, vraiment je vais revenir vous lire.
    Toutes mes félicitations car votre blog est magnifique.

    Un fervent de poésie
    Henri-Paul

    RépondreSupprimer
  3. L'arme douze est cruelle,douce l'ame eternelle,Pierre Peuchemaurd,une étoile s'éloigne,je la contemple,ses mots brillent dans le ciel;
    Merci à Isabelle Dalbe de m'avoir fait découvrir ce Bel Homme Mage
    Agnes C

    RépondreSupprimer
  4. Pierre PEUCHMAURD ,Etoile,Eternité, un E s'est invité mille excuses.
    Agnes C

    RépondreSupprimer
  5. A Henri-Paul,
    A Agnès C,
    Vos mots levés avec leur en-tête en lumière, pour le Poète Pierre Peuchmaurd, lui parviennent avec leur vibrante lumière.
    Vos mots pour moi me touchent beaucoup. Un grand merci. I. Dalbe

    RépondreSupprimer
  6. A Antoine P.,
    A mon tour, je vous remercie infiniment pour votre passage. Je suis très touchée de la teneur chaleureuse de votre message.
    Je suis une lectrice de Pierre Peuchmaurd, très attentive à son Oeuvre. Que cet Immense et Intense Poète soit lu ici et là, avec un enthousiasme ébloui, le laisse monter en continu et contenu inouï, dans nos yeux.
    Je suis ravie de voir et savoir que ses lecteurs, de plus en plus nombreux, l'approchent en profondeur sur un fond de fête prolongée.
    Bien chaleureusement à Vous.
    Isabelle Dalbe

    RépondreSupprimer