© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

samedi 12 décembre 2009

Le pied à l'encrier – Pierre Peuchmaurd - Editeur les loups sont fâchés




Un des quarante exemplaires tirés sur Arches
 enrichis d'une photographie (*)
 d'Antoine Peuchmaurd signée et numérotée


(*) Photo volontairement, ici, non entièrement dévoilée. 


Derrière le rabat : « l'errance, l'attente, le merveilleux et l'émerveillement, l'impossible possible » imprègnent cette photographie . . . à découvrir ! - I. Dalbe -






« Pierre Peuchmaurd rencontre André Breton et les derniers tenants du mouvement surréaliste à seize ans . . . C'est une des grandes voix poétiques de notre temps.
Ce recueil inédit regroupe les notes prises par l'auteur pendant quatre ans à la lecture de tel classique, de tel poète, mais aussi des articles de presse, des caquetages médiatiques, du temps qu'il fait et du temps qui passe. Avec une hyper-subjectivité parfaitement à rebours des modes actuelles, il nous enseigne comment parler des livres qu'on a lus. » 

Note de l'éditeur



Extraits :

Pierre Peuchmaurd ou la parole frondeusement libre, dans des notes à mille mille :

« Non seulement les Français ne lisent pas leur poésie, mais encore ils s'imaginent que leur poésie est la seule au monde. Il faudrait être fou pour dépenser plus. »

Mais aussi, dans la plénitude, une parole à pleine bouche et sans babils où Pierre Peuchmaurd nous réjouit avec son bestiaire accompli :

« " Une bête verte, portant une table rouge sur son dos, mais à très petits pas ". Je venais juste de prononcer, pour moi-même, ces mots qui n'étaient même pas le début d'un poème, qui n'étaient rien qu'une de ces choses que je dis comme ça, souvent, quand le chevreuil a franchi la lisière. Très rouge sous le soleil de ce milieu d'après-midi, il s'est avancé à petits pas et s'est mis à paître la table verte de l'herbe. »





BON DE COMMANDE 
SUR LE SITE DE L'ÉDITEUR


Les Loups sont fâchés → ICI


Le pied à l’encrier, deuxième volume de la collection Le rayon invisible a été tiré à 540 exemplaires se répartissant comme suit :
• 40 exemplaires sur Arches, enrichis d’une photographie originale d’Antoine Peuchmaurd tirée sur papier Hahnemuhle, signée et numérotée de I à XL, constituant le tirage de tête.
• 500 exemplaires sur bouffant constituant le tirage courant.


♦ Commentaire de Thierry Horguelin - ' Le Pied à l'encrier ' de P. Peuchmaurd → ICI


I. Dalbe


Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd (photos et bibliographie) → ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire