© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

dimanche 7 février 2010

Ouverture de l'atlas – à Denis Frajerman – Poème Isabelle Dalbe




SEPTEMBRE 2010 . . .
ACTUALITE de Denis Frajerman : concert solo
Quand : vendredi 10 septembre 2010
18:30 - 20:30 PDT
: Souffle Continu 20/22 rue, Gerbier - Paris 75011 - France


Le compositeur Denis Frajerman est membre du groupe expérimental PALO ALTO, du duo POLONIUM 84, du quartet DAM, du FRAJERMAN STRING QUARTET et producteur du groupe de nightmare-pop ukrainien THE BLIZZARD SOW. Il avoue une passion post-exotique pour les insectes et la faune en général dont l'enregistrement constitue la base de ses bandes magnétiques. Fortement lié à l'oeuvre de l'écrivain Antoine Volodine autour de qui il compose son premier album solo, « Les Suites Volodine » (Noise Museum/Naïve, 1998), il partage avec cet auteur un goût prononcé pour les ambiances envoûtantes, l'humour noir, la sorcellerie. Des albums et créations comme « Macau Peplum » (1999), « Fasmes » (1999), « Des Anges Mineurs » (2004) ou « Vociférations » (2008) sont des oeuvres troublantes, sombres et poétiques, mélange de bandes électroacoustiques, d'écriture contemporaine, de mélodies d'Europe Centrale et d'improvisations.La musique de Denis Frajerman s'allie régulièrement à la danse contemporaine, le cinéma et la radio.


°°°


Au compositeur Denis Frajerman qui « avoue une passion post-exotique pour les insectes en particulier . . . »


Ouverture de l'atlas
                                                     
                                                       à Denis Frajerman


insectes s'effeuillent, beaux bijoux sanglants, avec les bruits du désir. le bel verbe ' les aimer d'enfance ' existe à la lueur des transes dans le miroir labouré de cris. l'enveloppe de la main est ce sphinx rouge, par essence : affamé et à rebours du monde. à fleur du vol de l'horizon, il y a la tête aux tresses célestes dans les brins d'herbes. dans l'oeil des gestes, la beauté est une eau claire au col magnétique. à contre-ciel le ver à soie est sur le départ. ses élytres à inventer dans la vibration de l'ange du hasard. deux soleils en songe, au fil innocent, se regardent.


Isabelle Dalbe


°


EN ECOUTE (entre autres) :
sur le site de Denis Frajerman : L I E N :
http://www.myspace.com/denisfrajerman



« Quatuor N°3 » -extrait- Ce quatuor est tiré de « Quatuors n° 1, 2, 3 et 4 pour cordes et bruitages animaliers »
Denis Frajerman : basse électrique, électroacoustique; Carole Deville : violoncelle; Hélène Frissung : violon; Fanny Kobus : violon alto


A propos de ces quatuors :


« . . . Après les décisives ' suites Volodine ', ces quatuors semblent pousser Denis Frajerman sur d'autres contres-allées où, dressées parmi des feulements organiques, les cordes prennent d'étonnantes allures processionnelles. » Bruno Heuzé -Keyboards, magazine


« . . . Il est plus que tentant de comparer la partie 'cordes' des 'quatuors pour cordes et bruitages animaliers' du Frâjerman string quartet (avec une basse électrique à la place du deuxième violon habituel) au Steve Reich de 'New York counterpoint' ou 'Violin phase' _ un minimalisme rigide mais émouvant qui donne envie de bouger, de danser même. Ou bien à l'Arvo Pärt de 'Alina ', où de grands et même pathétiques gestes mélodiques se trouvent encadrés et mis en question par des séquences de piano monotones et répétitives. En même temps, dans les mains de(s) Frâjerman, le formalisme souvent austère et mécanique de l'oeuvre minimaliste est transformé, subverti, poussé dans une toute autre direction. C'est son goût pour le noir et la décadence, pour l'extase et la sorcellerie qui en est la cause. Beaucoup de ses motifs sont animés d'accélérations soudaines imprévues et improvisées, qui renvoient aux musiques féroces et nébuleuses de Louis Sclavis, ou à l'appropriation de la musique des Balkans comme elle est pratiquée par Emir Kusturica ('En hongre altéré') ou Max Nagl (l'excellent 'Ramasuri'). Et puis, il y a aussi des percussions électroacoustiques, une voix mégaphonique et des bruitages animaliers du type bassin amazonien, le tout évoquant l'ombre, la menace du mécanique et de la machinerie, son aspect fantastique et vivant, comme on les retrouve dans les fabuleuses machines de Tinguely. . . » Fabian Faltin -Sefronia, Chroniques musicales


« . . . Respirations bloquées, souffles courts, vagues timides, les mouvements de ces cordes miment un réseau vivant et sous-dimensionné. Une nouvelle fois fasciné par les insectes et leur mise à l'échelle réduite du territoire que nous occupons, cette musique au parfum d'Europe centrale (quelques effluves viennent même d'un Orient plus extrême) prend toutes ses manières dans le théâtre fantasmé du monde des insectes. Quand le rythme appuyé s'en mêle (ici Frajerman le musicien sort de l'ombre), les rappels à la musique de Tuxedomoon sont évidents . . . Lors de ces déhanchements marqués (dignes d'un mille-pattes ou d'un inquiétant et colossal coléoptère), tout comme dans les moments de pénombre, les mouvements de cordes laissent vite place à leur contrepartie métaphorique. Grignotages, gesticulations d'antennes, croisement de mandibules. . . L'exercice de Denis Frajerman, périlleux mais réussi, consiste à induire les gestes et la dimension, la masse et la communication, la membrure et le déplacement, l'image et la luxuriance au coeur de repères plus classiques de composition. Beaux jeux avec le code et portes ouvertes sur l'imaginaire, ces quatuors créent un envoûtement des plus subtils, une inéluctable pente voyageuse. » D.B- Revue Fear Drop


« Quatre plongées dans les ténèbres en quête d'un hypothétique jardin d'Eden certainement déserté, calciné, en tout cas introuvé, entrelacs de mélodies fiévreuses puissamment chorégraphiques : cette musique est fabuleuse » Marc Sarrazy – Improjazz



°


Les compositions du quatuor sont évolutives et s'affinent au fil des concerts laissant aux interprètes du champ pour l'improvisation, à laquelle le compositeur Denis Frajerman dit être très attaché




Denis Frajerman compositeur et musicien


L'intérêt de Denis Frajerman ne se limite pas aux insectes et bruitages animaliers. Un prochain article, présentera le parcours et le travail passionnant de ce talentueux compositeur, également musicien polymorphe.


Isabelle Dalbe





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire