© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

lundi 26 juillet 2010

' Poésie, priorité de la matière ' Pierre Peuchmaurd – A l'usage de Delphine – L'Oie de Cravan Editeur



'Un peu de fleurs ' - Oeuvre PEU de Jean MAS
 Artiste de l'Ecole de Nice



°


Un peu beaucoup infiniment de fleurs pour accompagner les aphorismes du poète Pierre Peuchmaurd


°


Le temps est un espace en voie de disparition.

Les grands mots sont les grands remèdes.

Je n'ai probablement pas, je n'aurai sans doute jamais de meilleur ami que Georg Christoph Lichtenberg, mort en 1799.

Le seul enfant qui m'intéresse, c'est moi.

Je m'étonne toujours qu'il ne pousse pas des fleurs, des arbres, des forêts dans le ventre des oiseaux.

Un oeuf au plat, mettez-lui une tige : une marguerite.

La fleur est dans le sac.

Peu, à la proue.

Les poètes n'ont pas besoin de voyager loin pour ne pas ménager leur monture.

La mer est bleue comme une baguette de pain.

Poésie, priorité de la matière.

C'est ce qui ne s'attache à rien, c'est ce qui ne pèse pas, ce sont les vents et les oiseaux qui font plier les branches.

Une goutte d'eau et le monde ondule.

L'exactitude est l'intelligence des poètes.

Dis-moi qui je suis, je te dirai qui tu es.

Tu te souviens quand tu étais plus grand que les arbres ?

Le monde est né dans un grenier.

« Vous n'entendez pas ? Ils ont tous une décalcomanie de voix » disait la folle du train. Depuis je n'écoute plus les gens que comme ça, épiant la décalcomanie.

L'homme marque son territoire par de petits jets d'encre.

Infinitésibien.


Extraits du recueil d'aphorismes de Pierre Peuchmaurd ' A l'usage de Delphine ', avec un frontispice de Jean TERROSSIAN, peintre surréaliste – L'Oie de Cravan Editeur


L I E N : ICI 



AUSSI de Pierre Peuchmaurd, chez cet éditeur :

-L'Année dernière à Cazillac / Last year in Cazillac (printemps 2010). Edition bilingue - français / anglais – Rare et admirable prose de l'auteur. - 10 euros port inclus

-Parfaits dommages et autres achèvements (2007) avec dix photographies de Nicole Espagnol – poète et photographe à l'humour décalé - 18 euros, frais de port inclus

« Ses poèmes [...] témoignent d'un solide métier mais surtout d'une constante invention, non pas à vide mais dans le vif de l'émotion. [...] Peuchmaurd est un remarquable créateur d'images et de rythmes. » Pierre Nepveu, Spirale

L I E N : ICI 

Isabelle Dalbe


Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd (photos et bibliographie) → ici





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire