© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

lundi 8 novembre 2010

Laurent ALBARRACIN - Deux poèmes inédits




René Magritte – L'île au trésor



Les miettes


Il y a les miettes



et l’empressement des oiseaux


à comme recoudre le pain


Voyez comme ils se jettent


tout crus dans la pauvreté


Le jour n’est qu’un ajour


dans la robe du ciel




*


La mer

.
On eût dit que la mer était bêchée invisiblement

remuée fraîchement de toute éternité

qu’elle était entaillée dans son vif

attaquée au burin enlevée par morceaux

ce à quoi elle répondait en se comblant d’eau neuve


L. Albarracin

°

« Laurent Albarracin n'en a jamais fini avec la chose des choses : avec l'épaisseur de leur épaisseur, avec l'évidence de leur évidence, avec l'immanence de leur mouvement. Il tourne autour d'elle, il la provoque et il la pique, il la promène en la tenant court à la longe, jusqu'à ce que, après un bref tour de piste, il la reprenne sous d'autres espèces et pour peu de temps. Deux figures principales dans son manège, en apparence incompatibles : la métaphore qui déporte telle chose vers autre chose et la tautologie qui boucle la chose sur elle-même à simple, double ou même triple tour (. . . ) » Pierre Campion


« (. . . ) Laurent Albarracin me fait penser à Magritte. Peut-être y-a-t-il chez les deux la même provocation qui dessille le regard . . . » Lucien Wasselin

« La poésie de Laurent Albarracin révèle, de proche en proche, les choses attenantes à la chose. Tout comme la poésie de Roberto Juarroz, par son passage et passage à nouveau, elle déploie ses longues ouvertures en épuisant le contenu de la chose ou du concept. Elle puise là pour remplir au-dessus. Elle est la poésie de la révélation, ce haut bruit de lumière.
La beauté, venue tout droit des évidences limpides, se multiplie et tourne heureuse dans les poèmes de L. Albarracin. » Isabelle Dalbe


°

~ POETE  ~

~ Ses publications  ~ 
 (voir couvertures bande latérale du blog)

• Les jardins nucléaires, L’Air de l’eau, Brive, 1998.
• Le feu brûle, Atelier de l’Agneau, Saint-Quentin de Caplong, 2004.
• Résolutions, Myrddin, Brive, 2004.
• Vingt-sept sonnets, Ikko, Paris, 2005.
• Le secret secret, dessins de Georges-Henri Morin, Les Éditions de surcroît, Saint-Clément, 2006.
• De l’image, L’Attente, Bordeaux, 2007.
• Pierre Peuchmaurd, témoin élégant, L'Oie de Cravan, Montréal, 2007.
• Cartes sur l’eau, Simili Sky, Saint-Ouen, 2008.
• Le Jardin ouvrier (anthologie), Flammarion, Paris, 2008.
• Le Verre de l'eau et autres poèmes, le corridor bleu, Amiens, 2008.
• Louis-François Delisse, Collection Présence de la Poésie, Editions des Vanneaux 2009
• Explication de la lumière, Dernier Télégramme, Limoges, 2010



~ Ses contributions régulières 
à de nombreuses revues de poésie ~


dont Les Cahiers de L'Umbo, L'Impromptu, L'Or aux 13 îles.



~ Sa chronique de poésie 
sur le site internet de Pierre Campion ~  http://pierre.campion2.free.fr/albarracin_chronique.htm





~ EDITEUR ~


~ Sa Collection de poésie 
Editions ' Le Cadran ligné ~ 


PARUTION DE LA CINQUIEME SERIE : octobre 2010
L I E N de son site :
http://www.netvibes.com/albarracin#Ce_que_je_fais_parfois


L I E N à propos des auteurs publiés au Cadran ligné :
http://isabelledalbe.blogspot.com/2010/11/collection-de-poesie-le-cadran-ligne.html



°

ACTUALITE DU POETE LAURENT ALBARRACIN :


Parutions en DECEMBRE 2010



~ Sa contribution à la REVUE L'IMPROMPTU N° 1 Bulletin de L'Umbo
5 euros  – soutien 15 euros (port compris)


~ LIVRE : Laurent Albarracin ' Le Déluge ambigu ' - Collection de l'Umbo - images de Jean-Pierre Paraggio
15 euros port compris

COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE :
Jean-Pierre PARAGGIO, 23 rue des Princes 31500 Toulouse







1 commentaire:

  1. Jeune blogger(fin septembre )je découvre avec vif plaisir le vôtre.
    C'est sûr je reviendrai !

    RépondreSupprimer