© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

mardi 24 mai 2011

Anthologie ''Pierre Peuchmaurd'' par Laurent Albarracin - Editions Les Vanneaux, présentée au Marché de la Poésie 27 / 30 mai 2011




Pierre Peuchmaurd par Laurent Albarracin 
Collection Présence de la poésie
Editions des Vanneaux – 18 euros 








Editions des Vanneaux, Stand 214

site 


A propos de cette très belle anthologie consacrée à Pierre Peuchmaurd, présentée sur ce stand :


«  ( . . . ) Laurent Albarracin salue en Pierre Peuchmaurd un « témoin élégant ». (. . . ) La poésie selon Peuchmaurd ne fait rien, elle est. Pourtant, comme la fée d’un coup de baguette, elle fait apparaître. « Il y a un autre monde, vous savez : il est ici et ne demande qu’à apparaître ». Albarracin parle d’un « réalisme magique ou réalisme merveilleux ». Les mots « font saisir une réalité comme nimbée d’elle-même ». La tautologie n’est pas loin. Les bêtes chères à Peuchmaurd « ne désignent qu’elles-mêmes, ne renvoient pas à l’homme ». Certains lieux « se mettent à parler d’eux-mêmes ». Peuchmaurd ajoute : « et ―je l’espère, je veux le croire― pour eux-mêmes ». Et c’est « par le moyen de l’analogie » que la matière a la propriété « de se dire, de procéder à sa propre investigation en même temps qu’à son anticipation ». Ces lignes pourraient être co-signées Peuchmaurd-Albarracin ! (. . .)
C’est par la vue, en fixant le sol au cours de ses marches, que Pierre Peuchmaurd obtient une désorientation qu’il ne cesse d’appeler de ses vœux, comme première étape du « dérèglement systématique », et prélude à « l’amour fou » qui fait d’un être « l’aimant et l’aiguille à la fois de toute réalité ». (. . . )  »

François HUGLO - extrait de la critique complète  → ici 

► Article et autres critiques à propos de cet ouvrage remarquable et indispensable → ici 


 «  (. . . ) Laurent Albarracin suit pas à pas le parcours de celui qui fut l’un de ses amis, « témoin élégant », décédé en avril 2009, en s’arrêtant posément sur tous les éléments qui aident à mieux éclairer son écriture. Cela va bien sûr de ses liens avec le surréalisme (« le surréalisme a été, reste une des passions de ma vie, et certainement son axe moral ») à la présence toujours vive (et parfois sur-réelle) des animaux au sein de beaucoup de ses poèmes en passant par sa fascination pour le cycle du roi Arthur. « Le fils de l’ours et de la pluie, le chevalier rouillé, c’était moi. » (. . . ) »
Jacques Josse - extrait -

« (. . .) Remarquablement conçu, intelligemment présenté, ce passionnant florilège, dans la perspective de la découverte et de la perpétuation de l'oeuvre, s'impose comme un livre indispensable. Il est merveilleusement habité par le génie du poète et s'impose comme l'ouvrage de référence, la boussole idéale pour qui souhaite s'initier à la poésie de Peuchmaurd. La présentation d'Albarracin est particulièrement inspirée. Il faut savoir gré au préfacier (sans doute parce que remarquable lecteur, il est aussi un poète) de cette introduction subtile, alerte, nuancée qui finit par dégager, vraisemblable et nette, une très belle silhouette poétique (. . .). Des choses essentielles sont écrites sur le poème peuchmaurdien (. . . ) ».
Denys-Louis Colaux – extrait -

*

Au Marché de la poésie 2011

Présence d'autres éditeurs de Pierre Peuchmaurd, notamment :


Editions L 'OIE DE CRAVAN Stand 604



Collection LE CADRAN LIGNé
Stand 613 des éditions Dernier Télégramme

Vous pourrez rencontrer Laurent ALBARRACIN, 
éditeur de la collection le Cadran ligné  → site ici 


en tant que poète, et auteur de l'anthologie ''Pierre Peuchmaurd'' : sur le stand 214 des éditions des Vanneaux





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire