© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

mardi 2 octobre 2012

l'impromptu numéro sept (automne 2012), Bulletin de l'Umbo – Art et poésie


En un très joli mot :
« L'impromptu est un bruit qui se dissipe. »

Animé par Jean-Pierre PARAGGIO, l'impromptu est un bulletin de l'umbo. De conception soignée, il présente au fil des parutions, parfois des auteurs méconnus, mais surtout d'actuels noms remarquables de la poésie, associés à des illustrateurs de qualité ( peintures, encres, dessins, collages, graphites, photos, assemblages, etc ).

Au sommaire du numéro sept, ce numéro se définissant « tragique et pulsatile » en raison des thèmes des sujets :


◘  Poèmes et textes  ◘

 


Marcel MIRACLE, dessin
(extrait de Nuit d'émeute sur la piste  – à paraître)



~ Jean-François ROUSSEAU :

LE DIABLE PROBABLEMENT

poème en hommage

au poète Pierre PEUCHMAURD ~


« Avril
[...]

Grain d'aile à l'épaule
une enfant étouffe une colombe
d'un baiser Apollinaire
éternue dans la soupe aux lettres -
Où vont les anges après l'orage ?

Nulle part est le lieu
non lieu de la poésie
l'ombre flottante d'une plume
au vent des passions
qu'une main absente
cueille en plein vol -
et les couleurs de l'instant.

(Extraits), juin-octobre 2009

RAPPEL : parution du recueil de Pierre PEUCHMAURD 'POUR SOLDE DE TOUT RÊVE et autres poèmes ', dessin et présentation de Jacques Abeille, éditions Atelier de l'agneau, 2012 → compte-rendu ici

          ▒ Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd → ici



~ Bertrand SCHMIDT : Poème sans titre

extrait de La Peur de l'Ogre (1992-2002),

avec un dessin (encre) de Lorrie ROUX ~


« [...]

ta main aux phalanges aguicheuses de rets sans issues
où s'empiègent mes à peu près, mes vis à vis, mes peu à peu
où se cabre l'étincelle arrimée d'entre jambe au pas de deux
et je barbarise ma bouche dans la tienne
temporise ma salive à tes averses
éternue à qui mieux-mieux
te fais passer d'un automne à un autre
tire et étire ma pleine crinière dans ta main
atteins le fauve par la peau et le désamorce en menus morceaux

pour en étonner plus d'un. »

(extrait)


~ ET AUSSI . . . ~


~ Jean-Yves BÉRIOU : Vie et mort de l'alouette

~ Louis-François DELISSE : Merveilleuses corneilles !

~ Anne-Marie BEECKMAN : L'usage du dictionnaire

~ Roberto SAN GEROTEO : Semaine sanglante
Poème en édition bilingue : français / espagnol

~ Ildefonso RODRIGUEZ : Et soudain les rêves veulent revenir

Traduction en français par Martine Joulia & Jean-Yves Bériou du texte original 'Y DE REPENTE QUIEREN VOLVER LOS SUEÑOS' lequel a été édité en espagnol dans l'impromptu N°6, accompagné d'une belle illustration de Jean-Pierre PARAGGIO → ici



◘ Compte-rendus

de livres

par le poète Jean-Yves Bériou ◘



~ Katerina ILIOPOULOU, MONSIEUR T. (traduit du grec par Michel Volkovitch), L'Oie de Cravan éditeur – Collection Le fer & sa rouille, 2012, 12 euros → ici

• France : en librairie à partir du 15/10/2012 – Distribution par les Belles Lettres

« [...] Monsieur T., ce guetteur calme mais tendu, que son observation du monde et de lui-même a réduit à la majuscule d'une initiale, est hanté, comme tout guetteur, par ce qu'il guette, par sa proie. En faisant le vide pour accueillir les objets infidèles du monde, il devient l'un des leurs, soumis au même mouvement impératif des métamorphoses de l'impossible : énigmatique confusion, énigmatique contagion. [...] Avec ce recueil singulier, Katerina Iliopoùlou nous offre quelques aperçus de la vie intérieure et extérieure d'un tel Monsieur T., celui qui entend les voix qui soutiennent le vide, et étudie sereinement « le texte illisible » des oiseaux.

« Un vol d'oiseaux de mer atterrit à ses pieds. / Derrière eux en partant ils laissent un texte illisible. / Monsieur T. se penche et sans tarder l'étudie. » »

J-Y Bériou, extraits de son commentaire 'L'ÉCHAPPÉE BELLE'


*

~ Yànnis STÌGGAS, VAGABONDAGES DU SANG (traduit du grec par Michel Volkovitch), Éditions des Vanneaux, 2012, 12 euros
• Librairie ( distribution : Comptoir SPE )

« [...] Dès la première page de son recueil, nous sommes prévenus : il s'agit d'une poésie de la cruauté comme il y eut un théâtre de même nature : « Moi je ne vous ressemble pas. / Chaque soir je prie / l'éternel marteau / et mon rêve / n'a qu'une vertèbre. » Une poésie au marteau. [...]

Si cette poésie participe de ce qu'on nomme précisément le « déchaînement de la matière » et que les choses s'y emportent donc, on y rit vraiment. [...]

« Le miracle c'est d'arriver à rire / en tenant notre ennui, / ce cygne noir / dans nos mains. Le miracle c'est simplement de rire. »

J-Y Bériou, extraits 


◘ Dossier

Jean-Pierre Le Goff ◘



~ Grâce au fil de l'amitié, avec les mots du poète Joël GAYRAUD lors du décès de Jean-Pierre LE GOFF, retour vers cet écrivain (1942-26/02/2012) aux voies originales, aux centres d'intérêt versés dans le surréalisme, la pansémiotique, le Collège de Pataphysique :

« Depuis quelques années déjà, nous ne recevions plus ses petits papiers où il nous invitait à chaque fois à réenchanter un carré de trottoir, l'orée d'un bois, un moment de la vie [...]

Sa mémoire l'avait quitté. Il ne quittera pas la nôtre.
Encore un ami qui s'en va, nous privant d'un peu de nous-même.
[...] » J. Gayraud

           ◘ Bibliographie de l'oeuvre de J-P Le Goff à l'initiative de Joël Gayraud → l'impromptu numéro sept


~ Dans le bulletin : une contribution de Bruno Montpied à propos du texte de J-P Le Goff 'L'Affaire des Plaques' ; puis une note informative de la rédaction du Bulletin l'impromptu à propos du film de Patrick Viret ' ÉCANGERIEZ-VOUS VOTRE VOITURE CONTRE DEUX TRABANT ? ', dans lequel apparaît Jean-Pierre Le Goff..


◘ ART ◘



~ Marcel MIRACLE : dessin ci-dessus.

~ Lorrie ROUX : dessin en regard du poème de B. Schmidt.

~ Rik LINA : encre 'Dragon', 2010

~ Claude BALLARÉ : collage 'Mage Zaratollah : Les Gémisphères ' de la Série Les Inventeurs de l'amour, avec des mots de Michel CALONNE





L'impromptu - numéro sept, automne 2012 – Bulletin de L'umbo
l'exemplaire : 3 euros ; soutien : 15 euros ou plus (Port inclus) ;

COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE :
Jean-Pierre PARAGGIO, 23 rue des Princes 31500 Toulouse




■ ■


Sommaires des Bulletins de l'impromptu

N° 6 → ici
N° 4 et N°5 → ici
N°3 → ici
N°2 → ici
N°1 → ici
• N°0 → ici



╔  LE SITE DE LA COLLECTION DE L'UMBO :

OUVRAGES, REVUES  ╝






◘ ◘  OUVRAGES 

DES ÉDITIONS DE L'UMBO   ◘ ◘



SITE DE LA COLLECTION DE L'UMBO, SECTION OUVRAGES → ici 



~ NOUVELLE COLLECTION DE L'UMBO ~
SÉRIE PASSAGE DU SUD-OUEST


~ PARUTIONS SEPTEMBRE 2012 : 5 euros chaque exemplaire, port inclus

Georges-Henri MORIN, LES LITS CLOS, Poèmes et dessins → Compte-rendu ici

Jean-Yves BÉRIOU, LE SANGLIER ÉTOURDI PAR LA TOMBÉE DU JOUR, Poèmes → Compte-rendu ici


PARUTION DÉCEMBRE 2012 :

◘ Guy CABANEL, Haïkus


°

~ RAPPEL DANS LA MÊME SÉRIE : 5 euros chaque exemplaire, port inclus

Laurent ALBARRACIN, Le Poirier, illustrations Pierre Bessompierre, Compte-rendu → ici

Roberto SAN GEROTEO, Je t'emmènerai en enfance suivi de Matin au corbeau, Compte-rendu → ici

Olivier HERVY, Revue, Frontispice de Jean-Pierre Paraggio, Compte-rendu → ici



~ COLLECTION DE L'UMBO
SÉRIE GRANDES ORGUES   ~ 



Page du site → ici

(15 euros l'exemplaire, port inclus)

Toujours disponibles, avec des illustrations de Jean-Pierre PARAGGIO, les ouvrages grand format de Pierre Peuchmaurd, Laurent Albarracin, Joël Gayraud, Louis-Françis Delisse, Alexandre Pierrepont

              ◘ liste et compte-rendus ici



◘ ◘ REVUES DES ÉDITIONS DE L'UMBO :

LES CAHIERS DE L'UMBO ◘ ◘



Antérieurs aux Bulletins de l'umbo « l'impromptu », les revues « Cahiers de l'umbo » avec des textes de grands poètes et la présentation d'oeuvres de grands artistes, sont toujours disponibles.







SITE DE LA COLLECTION DE L'UMBO, SECTION CAHIERS DE L'UMBO (Sommaires des Cahiers) → ici 




╔  LE BEAU SITE
de Jean-Pierre PARAGGIO

Peinture, encres, dessins, collages  ╝





Jean-Pierre PARAGGIO, Sans titre 


     ▓ Site avec de multiples galeries → ici


Les oeuvres de Jean-Pierre PARAGGIO ont fait l'objet de nombreuses expositions personnelles à Paris (notamment à la Galerie L'Usine), à Genève, et collectives tant en en France (entre autres à Paris) qu'à l'international : Pays-Bas ; Chili ; Portugal ; Suisse ; République Tchèque avec, dans ce pays, la manifestation la plus récente : l'exposition internationale du Groupe surréaliste de Prague « Un autre air » - février/avril 2012 -.

Les diverses facettes de l'oeuvre de Jean-Pierre Paraggio sont présentes dans les ouvrages de nombreux poètes publiés :
~ soit par l'umbo : Pierre Peuchmaurd, Anne-Marie Beeckman, Laurent Albarracin, Joël Gayraud, Jean-Yves Bériou, Louis-François Delisse, Jean-Raphaël Prieto, Olivier Hervy, Marie-Dominique Massoni, Christine Delcourt, Alexandre Pierrepont, Abdul Kader El Janabi, Sami Sahli, etc.

~ soit par d'autres éditeurs (dont Cadex, avec les lettrines de l'artiste illustrant un ouvrage de Pierre Peuchmaurd ; Les Hauts fonds).

Hors les revues successives (Les Cahiers de l'umbo ; l'impromptu) animées par ses soins, il a publié son travail dans de nombreuses autres revues dont : S.U.R.R, La Nouvelle Revue Moderne.
Et aux Éditions Les Loups sont fâchés, a paru l'ouvrage de Jean-Pierre Paraggio : ' Douze planches gravées dans le sel '.


Une peinture de Jean-Pierre PARAGGIO, accompagnée d'un poème de Jean-Raphaël Prieto → ici









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire