© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

samedi 10 novembre 2012

Pierre PEUCHMAURD 'POUR SOLDE DE TOUT RÊVE et autres poèmes', ATELIER DE L'AGNEAU Éditeur, 2012



Pierre PEUCHMAURD 'POUR SOLDE DE TOUT RÊVE et autres poèmes', Préface de Jacques Abeille ; Dessin de couverture par Jacques Abeille, Atelier de l'agneau, 15 euros


COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE :

Atelier de l'agneau, 
Françoise Favretto
1, Moulin de la Couronne
33220 ST QUENTIN-de-CAPLONG




◘ Site → ici




■ ■

« La poésie est animiste, a écrit un jour Pierre Peuchmaurd. S'il lui arriva de vivre en ville, ce fut par intermittence, par inadvertance. Il lui fallait, incessant, le divers prodige de la vie animale, végétale aussi, dans son surgissement appelé et saisissant.

Pour bref qu'ils paraissent, ses poèmes sont cet appel à la terre, à toute la terre. De là l'ampleur de la parole qui se déploie dans quelques mots aussi serrés qu'un courant d'air.

[...]

Les mots s'entendent, entre eux d'abord, sans fil. Leur accord l'emporte si bien sur toute autre considération que le verbe n'est pas indispensable et que la contradiction, ou sa forme secrète, la répétition - bannie de la prose -, peut déployer son rayonnement. Alors sans gratuité, l'image la plus inattendue, la plus bouleversante, déploie la lumineuse soudaineté de son obscure matrice.

[...]  »

Extraits de la Préface de Jacques ABEILLE, écrivain ; peintre





Ce beau recueil, présenté au dehors et en dedans avec beaucoup de justesse par Jacques Abeille, regroupe plusieurs opuscules de textes courts ( Dentelle d'hiver ; Le cheval dans la mare ; Brouillards les boules ; Loup d'avril ), complétés par des poèmes distincts.




















Jacques ABEILLE, Dessin - Sans titre – détail




«  [...] il me dit un jour qu'il n'avait pas de brouillon - nulle rature, la nuit est ailleurs – qu'il tapait directement à la machine l'état d'une parole longtemps ressassée en marchant, apprise par coeur. Inlassablement reprise jusqu'à ce qu'elle atteigne son éclat d'origine [...] » J. Abeille



╠   Dentelle d'hiver   ╣

extrait


Prodigieux   comme   dans   l'eau,  l'épée   ne   brise
qu'elle-même. Prodigieux comme tu t'y vois mourir et
vivre,  vivre,   vivre.  L'eau  te   dit  où  tu  vas.  C'est
prodigieux, tu le savais.





╠    Le cheval dans la mare     ╣

extrait

Attention, c'est là que je travaille
Dans l'écrasée tulipe
dans la rouille du volet
sous l'aile claire de la proie

C'est là que j'oeuvre à ne rien dire
puisque l'eau se résigne à boire
le sang des tanches le fil du temps





╠     Brouillards les boules    ╣

extrait


La terre  est  blanche,   l'écume du  rien  projette  ses
boules  dans  l'air  du soir. Le rien a une multitude de
boules et de grandes bêtes bondissent sur les crêtes
du silence.

Au  sommet  de la biche, il  y  a  un reposoir. Ta voix
dessine  ce  qu'elle  propose  :  une sombre  entente
avec ta voie.


[...]



■ ■




Pierre Peuchmaurd, © Crédit photo Antoine Peuchmaurd


L'un des plus grands poètes français actuels.



~ AUTRES PUBLICATIONS

de Pierre PEUCHMAURD

à L'ATELIER de L'AGNEAU ~



◘ Pour Solde de tout rêve, illustré par Hervé Simon, 1998

◘ Émail du monde, 2000 
   
◘ L'Immaculée Déception, Fatigues II, illustré par Jean Terrossian, 2002







~ BIBLIOGRAPHIE ~



 Le premier texte de Pierre Peuchmaurd :
' LE RENDEZ-VOUS ' a paru dans « La revue de poche », Robert Laffont, 1966

Texte présenté par L'Oie de Cravan Éditeur → ici 


◘ Bibliographie jusqu'en 2009 (par Jean-Pierre Paraggio) : livres et plaquettes, Collaboration à des revues → ici


Compléments à cette liste détaillée :

• Rouge c'est-à-dire rouge, Les Loups sont fâchés, Paris, 2009
• Le Papier, Le Cadran ligné, Saint-Clément, 2009
• Le Bureau des épaves, Pierre Mainard, Nérac, 2010
• L'Ivre mort de lierre, Pierre Mainard, Nérac, 2010
• Issa : J'ai soixante ans, je n'ai pas dansé une seule nuit, translation de Pierre Peuchmaurd, La Morale Merveilleuse, 2010, Hors commerce
• L'Année dernière à Cazillac / Last Year in Cazillac traduit en anglais par Benoît Chaput, L'Oie de Cravan, 2010
• Chansons, avec des peintures de Véronique Gentil, La Morale merveilleuse & Pierre Mainard, 2013, Hors commerce 
• Loin de Lisbonne, un poème de 1993 réédité sous un frontispice de Georges-Henri Morin, Série Passage du Sud-Ouest, Collection de l'Umbo → à paraître à l'automne 2013
• Fatigues, les aphorismes complets de Pierre PEUCHMAURD, L'Oie de Cravan → à paraître à l'automne 2013



~ LES OUVRAGES

ET DOSSIERS INDISPENSABLES

SUR PIERRE PEUCHMAURD ~




Anthologie 'PIERRE PEUCHMAURD' par Laurent Albarracin, Éditions des Vanneaux : un ouvrage indispensable → ici


Pierre PEUCHMAURD, POÈMES, Revue L'Or aux 13 îles N°2, Paris – 2011 : dossier d'une quarantaine de pages par Jean-Christophe Belotti → ici


Un article sur LE MATRICULE DES ANGES à propos de L'Oeil tourné, Cadex et Colibris et princesses, L'Escampette → ici


Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd → ici








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire