© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

lundi 20 février 2017

Laurent ALBARRACIN « La revanche des possibles », dessins d'Emmanuel Boussuge, Recoins, 2016 - ◘ - ◘ - Et CATALOGUE 2016 Recoins & Cie  : Frank FIAT ; Nicolas MITERAN ; François PUZENAT ; Fanny BUEB & Emmanuel BOUSSUGE ; Pascal LEFORESTIER ; Jean GILBERT-CAPIETTO ; Nicolas VIDALIN - ◘ - ◘ - Sirènes d'Auvergne... un vagabondage d'Emmanuel BOUSSUGE




Laurent ALBARRACIN « La revanche des possibles »,
sur quatre dessins d'Emmanuel BOUSSUGE, 
Recoins, 2016. 5 euros



COMMANDE ET CORRESPONDANCE

RECOINS,
10, Allée des Troènes,
63000 CLERMONT-FERRAND

Contacts : revuerecoins / / yahoo.fr

(A NOTER : afin de rendre l'e-mail actif,
le signe @ doit remplacer les signes / / )

◘ ACTUALITÉS : recoinsblog.wodpress.com ici

Règlement par chèque à l’ordre de RECOINS
En fonction du montant de la commande, frais de port :
- Commande jusqu’à 20 euros : + 3€
- Commande jusqu’à 50 euros : + 6€
- Commande de plus de 50 euros : offerts






~ Laurent ALBARRACIN ~


= SES PRÉCÉDENTES ACTUALITÉS ÉDITORIALES =


• Laurent ALBARRACIN, «LE GRAND CHOSIER», Éditions le Corridor bleu. Compte rendu → ici

• Laurent ALBARRACIN «CELA», Rougerie éditions, 2016. Extrait → ici



°

~ Emmanuel BOUSSUGE  ~


= SON ACTUALITÉ EN LIGNE =


Sirènes d'Auvergne... un vagabondage d'Emmanuel Boussuge.

Article avec des photographies d'E. Boussuge
paru sur le site «LE POIGNARD SUBTIL» de Bruno Montpied




Sirène se mirant dans un miroir, Bourges, Hôtel Lallemant.
Sirène classique et à une queue alors que les sirènes médiévales en ont deux, en général.
© Emmanuel Boussuge, crédit Photo

Emmanuel Boussuge, pour convoquer nos rêveries, nous ramène une collecte captivante de sirènes, celle-ci non uniforme mais riche en variantes.
Sirènes conformes à la tradition ornithomorphique ou non ; sirènes à une queue ou bicaudale ou même sans aucune nageoire, cette dernière incongrûment remplacée par une tête (de chien, de monstre ?) ; de sexe féminin ou masculin (alors appelées tritons) ; chauves ou couronnées ; celles aux têtes qui, carrément, ne sont plus que des masques ; etc.

«  […] On sait que la représentation du sujet n’a à peu près rien à voir avec une géographie maritime, lacustre ou fluviale (sans parler des sources réelles ou prétendues, ni des courants telluriques) ; non, les sirènes échouèrent d’abord là où l’imagination des sculpteurs médiévaux, les premiers à les produire en nombre, du moins sous nos latitudes, les plaça.
[…] leur forme est beaucoup plus variable qu’on ne l’imagine généralement, et c’est surtout vrai au moyen-âge qui a fourni l’essentiel de ma collecte. Deux de mes sirènes remontent à la figuration antique de la créature mythologique. Initialement, on le sait, il s’agissait d’êtres ailés, redoutables par leur chant, que seul Ulysse parmi ses compagnons, mais solidement attaché à son mât, put écouter sans périr. Grecs et Romains ne les représentaient jamais autrement qu’emplumées et avec des serres acérées et les sculpteurs romans de Saint-Hilaire-La-Croix ou de Brioude sont restés fidèles à la vieille tradition ornithomorphique. […] ».

© Emmanuel Boussuge, extrait → article complet ici


◘ _ ◘ _ ◘



C A T A L O G U E   2 0 1 6




Illustration © François Puzenat


«  Nous publions des textes illustrés sur des sujets oubliés, négligés ou confidentiels, au gré de nos emportements. Notre curiosité est ouverte à tous les domaines, mais nous négligeons délibérément les feux de l’actualité, attendant sans impatience qu’ils refroidissent, parfaitement insoucieux de rentrer dans la grande mêlée critique où se déciderait ce qui doit survivre ou non. Nous n’avons aucune prescription à fournir à nos lecteurs, mais des élans à partager, qui nous ont poussé vers des personnages admirables ou équivoques, selon le cas, et amené à visiter les thématiques les plus diverses. Qui veut bien nous suivre, prendra quelques voies de traverse ».

RECOINS & Cie, bureau éditorial




~ Nouveautés Livres ~



La revanche des possibles de Laurent Albarracin [ci-dessus].
Un texte de Laurent Albarracin sur des illustrations d’Emmanuel Boussuge.
12 pages, format 17 x 23 cm, 5.


Resaca par Frank Fiat. Resaca, est adapté d’une nouvelle d’Ambrose Bierce.
« C’est avec un regret sincère que nous observâmes, lors de la bataille de Stones River, qu’il avait un défaut fort désagréable et indigne d’un soldat : il faisait étalage de sa bravoure. »
Couverture couleur, 34 pages, format 17 x 23 cm, 10.


↨  ↨ 






~ Livres Toujours au Catalogue ~







Nicolas Miteran, Dimanches - quatre contes, avec 4 illustrations de Frank Fiat, Couverture par François Puzenat, 9€.

L'auteur, avec des phrases courtes au style efficace, impulse placidité et bonhomie à l'endroit de toutes ces vies nommées où le lecteur va son petit bonhomme de chemin sans se raconter d'histoire de change. Une dénivellation ouverte à l'ouvert soulève bientôt face et profil de son attente de l'épilogue. Que va libérer le conte ? C'est l'amer qui monte, roule ses dents acérées et s'accumule jusqu'à l'émergence du piège tendu par le narrateur. En effet, la fin rallumée par des indices cachés, que nul n'a pu voir venir, fait comme recommencer et repartir à zéro un récit, de fait soudainement démantelé. A l'éclairage de ces femmes et de ces hommes qui marchent vers l'échappée salvatrice, l'écho de la révélation d'une de leurs racines jusqu'alors invisible, en redistribuant les cartes, prend une place fraîche et subtile.

«  […] blottir son corps de jeune femme contre le sien, coller ses seins et son ventre contre son buste nu d'homme fatigué. […] ». Extrait, Une jeune femme.

« […] Le professeur la regardait secouer son ventre avec frénésie pour faire tourner le cerceau autour de ses hanches. Et son regard était celui d'un petit enfant émerveillé. […] ». Extrait, Chez les Joffre.

Les deux autres contes ont aussi fait des appels de pied aux halos de cette écriture.
© Isabelle Dalbe


°


Nicolas Miteran, After the Gold rush – trois nouvelles françaises, avec 4 illustrations de François Puzenat, 7€.

Lecture par Isabelle Dalbe → ici


↨ ↨   








Pascal Leforestier, Les 12 travaux d'Hercule, 12€.

Jean-Gilbert Capietto et Emmanuel Boussuge, A fleurets mouchetés, 6€.

Fanny Bueb et Emmanuel Boussuge, Matins vinaigre, 5€.

↨ ↨







Franck Fiat et Nicolas Vidalin, Psychologie du bonneteau, 9€.

↨ ↨



* * *

Musique

&

Curiosités




* * *

~ REVUE RECOINS ~


Arts, Belles Lettres et Rock'n Roll traduisent les intérêts manifestes de la revue Recoins : passionnante, originale, dense et colorée. Plus précisément, la publication « de textes illustrés sur des sujets oubliés, négligés ou confidentiels », « l'élan vers des personnages admirables ou équivoques », « des thématiques les plus diverses », « quelques voies de traverse » sont les lignes directrices de la rédaction de la revue.




• Revues RECOINS N°2 - 60 pages (6€) et N°3 - 72 pages  (7 €) → compte rendu ici

• Revues RECOINS N°4 - 92 pages et N°5 - 92 pages (10 € chaque Numéro) → compte rendu ici




COMMANDE ET CORRESPONDANCE

RECOINS
10, Allée des Troènes,
63000 CLERMONT-FERRAND

Contacts : revuerecoins / / yahoo.fr

(A NOTER : afin de rendre l'e-mail actif,
le signe @ doit remplacer les signes / / )

ACTUALITÉS : recoinsblog.wodpress.com  ici

Règlement par chèque à l’ordre de RECOINS
En fonction du montant de la commande, frais de port :
- Commande jusqu’à 20 euros : + 3€
- Commande jusqu’à 50 euros : + 6€
- Commande de plus de 50 euros : offerts


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire